LA FABRICATION DE MEUBLE EN CARTON

du commencement à la finition …

Obtenir une belle finition d’un meuble en carton n’est pas toujours facile. Qui n’a pas connu les meubles tordus , les bandes kraft qui se décollent , les cannelures apparentes , les profils laissant apparaitre des défauts etc …

Aujourd’hui sur Cartonrecup je suis  heureux  de pouvoir accueillir (enfin)  mon premier article invité  en la personne de MarieKrtonne  qui est vraiment une référence  dans la fabrication de meubles en carton. Je suis vraiment ravi qu’elle ait accepté mon invitation …et de nous livrer une partie de son savoir faire

 

realisée par mariekartonne

table basse en carton

 

 » Bonjour je m’appelle Marie et je crée du mobilier en carton depuis 7 ans, pour créer un beau meuble en carton voici ce qu’il faut faire et ne pas faire »

La question que l’on me pose très souvent est « comment faites-vous pour obtenir un meuble avec de belles finitions, quel est donc votre secret ? »

A cette question , je réponds toujours que c’est la matière première qui est hélas bien souvent, inconsidérée, que l’on ne fait pas du beau, avec du carton médiocre ou moche, il n’y a pas de secret le carton doit être parfait.

Certains ont beau soigner tout le travail en amont, au final ils sont déçus, quand justement ils attendent d’être payés pour  leurs efforts, ils n’ont négligé qu’une seule chose: le carton.

Un meuble en carton peut vous prendre une centaine d’heures, voire plus, d’où l’intérêt de mettre toutes les chances de votre côté. Rien ni aucune étape ne doit être négligée à commencer par le carton.
Il faut toujours commencer par le commencement. Choisir et sélectionner son carton, un ébéniste n’utilisera jamais du bois pourri ou abimé pour fabriquer son meuble.

Le carton doit donc être, dense et assez épais en général il fait de 7 mm à 1 cm d’épaisseur, sa couleur nous renseigne sur sa qualité, plus il est foncé, moins les cannelures sont voyantes, mieux c’est.

On utilisera toujours la face la plus foncée, on y trouve souvent des écritures, généralement on ne distingue pas ou très peu, les cannelures. Après vous me direz oui mais il n’y a pas que le carton, oui c’est vrai la découpe est très importante,: il faut bien s’appliquer, on commence toujours sans forcer pour marquer une coupe parfaite avec un bon cutter et de bonnes lames que l’on change très souvent, on passe plusieurs fois avec la lame, il faut toujours s’aider d’une bonne règle bien plate et bien stable ça aide à couper droit, il ne faut pas hésiter à changer les lames.

on peut tout faire avec du carton !!!

Commode de cuisine

Après la découpe soignée il y aussi le ponçage qui est important, lors de l’habillage du meuble il vaut mieux prévoir un peu plus long et poncer par la suite que le contraire, autrement vous aurez des manques et des irrégularités et cela se voit au premier coup d’œil d’autant qu’à l’étape de la déco ça ne pardonne pas: Tous les défauts ressortent, notamment à la pose du kraft qui lui aussi peut poser problème s’il colle mal et s’il est trop épais.

En effet on trouve de plus en plus de kraft de mauvaise qualité dans les magasins de loisirs créatifs ou bien il faut l’acheter au rayon encadrement en magasin de bricolage mais il coûte relativement cher et ne fait que 20 m et du kraft il en faut beaucoup.

Si le kraft est de mauvaise qualité, nous n’avons pas d’autre choix que de le coller à la colle à bois, appliquée au pinceau, on mélange avec un peu d’eau pour faciliter l’application, on attend toujours le séchage complet avant d’appliquer l’enduit car le kraft en séchant va se tendre et c’est à ce moment là que l’on voit s’il est bien ou mal collé si on a bien travaillé en chassant les bulles d’air. Si le kraft est trop épais et c’est souvent le cas, alors on ponce pour retirer de l’épaisseur, avec un papier fin sans déchirer.

Après ces différentes étapes le carton est prêt à recevoir l’enduit sans encombre, on l’applique au pinceau, une fine couche suffit amplement car rien ne doit bouger, ce dernier ne sert pas de cache misère, il imperméabilise le carton, il prépare à la peinture il unifie le tout et fait disparaître le kraft qui ne doit pas se décoller s’il est bien appliqué.

Les cannelures du carton ne ressortiront pas à l’apport d’humidité car le carton est épais et dense, de bonne qualité, il ne doit pas gondoler ni laisser apparaître la moindre cannelure. Voilà vous l’aurez compris on utilise des matériaux de qualité pour faire de la qualité. Exactement comme en cuisine. On utilise de bons ingrédients pour réussir la recette. Il n’y a pas de secret.  »

A vos carton !

 

MarieKrtonne propose également des e books je vous met les liens des différents articles n’hésitez. pas à la contacter elle répondra à toutes vos questions concernant la fabrication de meuble en carton .

Ces livres sont au format PDF.

Le tome 1 propose un seul meuble pour débuter (une table de chevet). Il relate le pas à pas, une sorte de BA-ba de la fabrication de meuble en carton de la découpe à la finition patinée.
Sur le tome 2, le modèle unique proposé est une table console effet bois (photo du livre), il relate également le pas à pas de la découpe jusqu’à la finition imitation bois.
Le tome 3  est consacré uniquement à  la décoration des meubles en carton

Le dernier tome propose un vase et un sac en carton.

modele unique

Sac a main réalisé en carton

 

Enregistrer